Anciens Combattants Québécois

 

 

 

Les cimetières et les fleurs naturelles

 

Quelque 26 millions de pots de fleurs

se retrouvent dans les cimetières communaux de France

simplement dans les mois de octobre et novembre 07

de chacune des années.

 

Sur les tombeaux, on y retrouve de petits écrits

pour marquer l’appréciation de parents et/ou amiEs.

 

 

 

À Abbeville, capitale de la Picardie, madame dépose des fleurs
pour les soldats morts sur différents champs de bataille

 

 

 

 

Les Autorités de la Ville,

les membres représentants différents régiments sont présents sur les lieux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela ne répugne pas aux familles et aux amiEs

de placer des fleurs naturelles pour ceux et celles qu’ils aiment

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À Dunkerque

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Accueil    /    In Memoriam  /   La photothèque   /  Le forum   / 

 

Le scriptorium   /  Livre d’or   /  Nous joindre   /